Des manufactures de proximité pour relancer l’économie dans les territoires

Des manufactures de proximité pour relancer l’économie dans les territoires

Développer des écosystèmes de proximité grâce à la relocalisation de la production, la valorisation des savoir-faire et la transmission des compétences, voici quelques-uns des objectifs de la première vague de labellisation des Manufactures de proximité, dont les 20 premiers lauréats ont été dévoilés début décembre par l’ex-ministre délégué chargé des PME, Alain Griset. Découverte de quelques initiatives en lien avec la filière bois.

@ANCT
À gauche, la Manufacture distribuée (Hautes-Pyrenées).Ci-dessus, la FabUnit (Drôme).

Axe stratégique du Plan France Relance présenté en septembre  2020, la relance sociale et territoriale est un enjeu essentiel qui se manifeste aujourd’hui à travers la création de Manufactures de proximité. Un dispositif d’un nouveau genre dont l’objectif est de «soutenir le développement de tiers-lieux productifs sur tout le territoire pour que des artisans, des entrepreneurs et des très petites entreprises mutualisent leurs compétences, machines et savoir-faire, tout en encourageant l’entrepreneuriat et le développement de projets communs», explique Bercy. Dotée d’une enveloppe globale de 30 millions d’euros, la mise en place de ces Manufactures de proximité soutiendra à termes 100 initiatives à travers la France dans tous les domaines d’activités, y compris le bois. Après le lancement de cette initiative en août dernier, et l’ouverture de l’appel à manifestation d’intérêt le 7 octobre, Artisans & Bois vous propose de découvrir les premiers projets labélisés mettant le bois à l’honneur.

La Cabane (Gironde) : La Cabane est un atelier partagé familial dédié au bois et au métal. Implanté sur un territoire touristique, le lieu accueille des co-workers, des artisans et des particuliers. Il déploiera prochainement une offre de formation en lien avec ses partenaires locaux, dont une Coopérative d’activité et d’emploi.

Comme un Établi (Ille-et-Vilaine) : Cet espace dédié au bois, au métal et au textile met la contribution des artisans usagers et des résidents au cœur de son développement en proposant des ateliers et équipements partagés, des formations et de l’accompagnement de particuliers. Il possède également un espace R&D autour de la provenance des matières et de leur circuit au sein de l’atelier.

La Manufacture distribuée (Hautes-Pyrénées et Haute-Garonne) : Porté par le consortium Makers&Co, les Imaginations fertiles et le Roselab, la Manufacture distribuée rassemble plusieurs entrepreneurs et artisans autour des filières bois, textile, céramique et impression 3D sur trois lieux complémentaires où équipements, machines et artisans peuvent circuler librement selon leurs travaux et leurs besoins.

L’Âge de Faire (Eure) : Implanté au cœur d’un territoire isolé, In Situ porte le projet «L’Âge de faire» qui déploie des activités permettant la mutualisation d’équipements et d’espaces entre artisans et artistes de la culture, des métiers d’art et des métiers du bois.

Artis’up (Indre) Émanation du fablab le Labomotiv, près de Châteauroux, le projet réunit des collectivités locales, chambres consulaires et acteurs de l’insertion en vue de proposer des ateliers partagés et des espaces de formation continue et initiale autour des métiers du bois, du métal et de la maroquinerie dans une dynamique zéro déchet.

Ici Morvan (Nièvre) : Cette manufacture dédiée à la sylviculture, au bois, à la faïence et à la céramique a pour ambition de créer un pôle d’excellence autour de ces filières au cœur d’un territoire très rural en plein déploiement numérique, social et économique.

@ANCT
La Fabrique Textile Aubusson-Felletin (Creuse).

 

 

 

 

 

par Adèle Cazier