Le bois extérieur reprend des couleurs

Le bois extérieur reprend des couleurs

De plus en plus plébiscités par les Français soucieux d’aménager et d’embellir leurs extérieurs, les bardages et les terrasses bois sont portés par un marché dynamique qui a explosé depuis la crise sanitaire. Toujours très appréciés, les bois résineux restent incontournables en platelage comme en vêture malgré quelques incertitudes concernant la disponibilité de certaines essences. Enfin, si les produits bois bénéficient d’un engouement sans précédent, il ne faut pas pour autant négliger leur entretien pour leur assurer une durabilité et un vieillissement optimaux.

par Adèle Cazier

Un marché porteur

Portés par les effets des confinements successifs et par une appétence de plus en plus importante des Français pour aménager leurs extérieurs, les marchés de la terrasse et du bardage bois ont connu une belle envolée ces dernières années portés par des produits plus qualitatifs à plus forte valeur ajoutée.

Les produits bois de plus en plus sollicités

 

Les produits bois de plus en plus sollicités

Que ce soit pour le bardage ou pour la terrasse, les Français aménagent de plus en plus leurs extérieurs en faisant appel au bois. C’est d’ailleurs ce que reflètent les derniers chiffres de marché disponibles, qui font état d’une croissance à deux chiffres depuis 2019. Si la terrasse fait la course en tête avec une croissance de 34 % entre 2019 et 2021, le bardage n’est pas en reste avec plus de 23 % de croissance sur cette même période.

 

 

Les résineux toujours très appréciésLes résineux toujours très appréciés

Particulièrement prisés des fabricants de terrasses, les bois résineux représentent toujours le gros des ventes avec plus de 60 % de parts de marché. Il en va de même pour les ventes de bardages où le sapin du Nord, le douglas, le mélèze, l’épicéa et le red cedar restent pour l’instant en haut de l’affiche, sachant que le conflit russo-ukrainien risque de fortement impacter la disponibilité de certaines de ces essences au cours des prochains mois.

 

 

LIRE LA SUITE