Des parquets vitrifiés pour durer

Des parquets vitrifiés pour durer

Début février, le groupe Plastor, spécialiste de la protection des bois, dévoilait le palmarès de ses 12es Trophées de la vitrification. L’occasion de présenter les quatre chantiers lauréats alliant esthétique, technicité et maîtrise de l’application.

par Adèle Cazier

1er prix L’Entreprise Yannick Barrault pour les Lodges du Zoo de la Flèche (72)

Le parqueteur Yannick Barrault intervient sur tout type d’espace, du salon à la salle de bains.

Installée à Villaines-sous-Malicorne, près du Mans, l’entreprise Yannick Barrault, du nom de son gérant, est spécialisée dans la pose et la restauration de tous types de parquets depuis 2015. Si le parqueteur effectue la plupart de ses chantiers auprès de particuliers, il «œuvre également parfois pour des communes et s’adapte à tout type de configuration », à l’image du Zoo de la Flèche qui recherchait un parqueteur avec une préférence pour une entreprise locale. «Nous avons entamé une collaboration qui se poursuit aujourd’hui. Je suis déjà intervenu dans une dizaine d’hébergements situés dans le zoo dont la surface varie entre 20 et 70 m2 », explique le dirigeant. Pour ces chantiers, qui durent de deux à trois semaines, « Il peut s’agir de pose comme de rénovation, sachant que la cohabitation avec les autres corps de métier s’est toujours très bien passée». Au niveau des essences de bois utilisées, « j’ai principalement posé du sapin et rénové du contrecollé chêne dans tous les types de pièces  : chambres, espaces salle à manger, cuisine, salon, parfois salle de bains. » Après la pose, le parqueteur, qui travaille avec Plastor depuis plus de deux ans, a appliqué une huile effet brut «pour parfaire l’aspect et la longévité du parquet ».

Produit utilisé : L’Huile Aquanat : Cette huile pour parquet mono-composant protège durablement les parquets soumis à un trafic quotidien intense. Elle conserve l’aspect naturel du bois brut, tout en le mettant en valeur. Facile d’utilisation, elle ne laisse pas de film visible et sèche en 1 à 2 heures entre 2 couches. Elle s’applique sans lustrage en 3 couches dans la journée et sans essuyage. Disponible en 2 effets, mat et brut, elle offre un rendement de 15 m2 /l par couche.

2e prix L’Entreprise Les Sens du Bois pour la rénovation du gymnase de Saint-Éloi de Poitiers (86)

Habituée à s’adapter à chantiers très divers, l’entreprise Le sens du bois a dû s’attaquer cette fois à la spécificité des plateaux sportifs

Créée en 2009 par Nicolas Tavares et Franck Jeuffrault, la société Les Sens du Bois emploie actuellement trois salariés et s’est spécialisée dans la rénovation de parquet pour tous types de chantiers. Si, à l’origine, l’entreprise travaillait beaucoup en sous-traitance pour d’autres corps d’état, elle est aujourd’hui de plus en plus sollicitée directement et répond à de nombreux appels d’offres. Comme l’expliquent ses dirigeants : «Nous avons obtenu le chantier du gymnase Saint- Éloi en répondant à un appel d’offres de la ville de Poitiers pour une rénovation de ses parquets sportifs.» Les travaux se sont déroulés sans encombre en juillet 2020, pendant les congés du club. Pour ce chantier de 1 265 m2 , les cinq membres de l’entreprise ont été mobilisés pendant deux semaines afin de restaurer le plateau sportif d’un parquet en hêtre 2 frises : «C’est un bois assez dur déjà densifié. Pour le ravoir, il faut l’attaquer assez fort aux grains 24 ou 36. Visuellement, l’ensemble semblait assez propre, mais des zones de grisaille[1]ment commençaient à apparaître et certaines lames nécessitaient des réparations.» Après l’application d’un primaire, les parqueteurs ont mis en œuvre deux couches de vitrificateur avant de passer à la spécificité du chantier : les tracés au sol et surtout le logo du club, réalisés avec le plus grand soin à l’aide d’une peinture spéciale : «Cette pièce majeure, au centre du parquet, nous a pris 4 jours de travail car il fallait une coulure sèche, puis mettre le second pochoir pour la seconde coulure et ainsi de suite. Cette nouveauté nous a permis de découvrir les peintures de traçage qui semblent avoir une très bonne tenue. Nous avons également dû respecter les normes anti[1]glissance et choisir des vernis adaptés aux salles de sport.»

Produits utilisés : Le Primaire Prim’So : Doté d’un haut pouvoir pénétrant qui lui permet de former une base d’accrochage idéale pour la finition, ce fond dur universel est compatible avec tous les vitrificateurs Plastor. Sa fonction bouche-pores neutralise les antioxydants pour assurer un bon séchage de tous les vitrificateurs parquet. D’un grand confort d’uti[1]lisation, il sèche rapidement sans odeur gênante. Il donne une légère couleur miel au parquet et convient pour des bois neufs ou anciens dans tous types d’essences. Rendement : 10 m2 /l par couche. Le Vitrificateur Pur-T® Sport : Ce vitrificateur polycarbonate bi-composant convient pour tous les parquets spor[1]tifs. Disponible en aspect satiné et finition américaine (brillant), il répond aux exigences de glissance de la norme EN 14904 et dispose du PV de glissance selon la norme NF EN 13036-4. D’application facile (gras), il est inodore et offre un bon garnissant. Doté d’un film non jaunissant, il est recommandé pour la vitrification de parquets ou dérivés des bois intérieurs, notamment les parquets sportifs neufs ou anciens. Son temps de reprise important est conçu pour les grandes surfaces. Adapté aux salles de sports sur sols chauffants et sur sols ciment, il émet peu de COV (Label EC1 R). Rendement : 10 m2 /l par couche. La Peinture de traçage : Spécialement conçue pour le traçage au sol des parquets dans les salles de sport, la peinture polyuréthane Plastor à 2 composants en phase solvant possède une texture thixotropée pour éviter les coulures entre les bandes de marquage. Rendement : 6 m2 /l par couche.

3e prix (ex-æquo) L’Entreprise Potin Patrice pour la salle de restauration de l’Auberge du Vieux Château à La Roche-Maurice (29)

Patrice Potin a œuvré pour restaurer un parquet en s’appliquant à conserver la tonalité claire du bois.

Habitué à travailler avec Plastor depuis de nombreuses années, Patrice Potin, gérant de la société spécialisée dans la rénovation et la vitrification de parquets, s’est vu confier ce projet de rénovation d’un parquet en chêne par le maître d’œuvre. «L’Auberge du Vieux Château se trouve dans le village de La Roche-Maurice, dans le Finistère nord. Les propriétaires voulaient refaire entièrement leur salle de restauration : plafond, murs, fenêtres, tout en gardant le parquet existant. Je suis donc passé le premier pour protéger le sol des dégâts éventuels liés à l’intervention des autres corps de métier», raconte-t-il. Quelques semaines plus tard, la rénovation du parquet à proprement parler a pu démarrer. Si l’ensemble des travaux a duré entre 4 et 5 semaines, la rénovation du parquet a été menée en quelques jours seulement : «Cette rénovation concernait une salle de réception avec un parquet en chêne de 200 m2. Pour une salle de restaurant qui accueillait aussi des thés dansants depuis plusieurs décennies, il y avait étonnamment peu de rayures mais le bois avait été décoloré par la lumière du Soleil et de la Lune, poursuit Patrice Potin. Mon intervention a pris une bonne semaine au cours de laquelle il a fallu aménager le temps et l’espace car certains corps de métier terminaient des finitions. » Sur une surface aussi vaste, le parqueteur a veillé à limiter les reprises, en calculant bien les temps de séchage. «J’ai poncé l’ensemble plusieurs fois à la machine (50, 80 puis 100), utilisé la sous-couche et enfin appliqué un vitrificateur» pour un rendu impeccable et durable.

Produits utilisés : Le Primaire Prim’So (voir p 11) Le Vitrificateur Pur-T® 3 Duo : Ce vitrificateur polycarbonate bi-composant en phase aqueuse convient pour les pièces à fortes contraintes et les lieux publics. Constitué d’un mélange 90/10, il est agréable à appliquer. Gras, sans odeur gênante et classé A+, il donne un bon garnissant, un film non jaunissant et un temps de reprise important. Il permet de conserver la tonalité claire des bois lorsqu’il est utilisé directement sur bois brut. Il est adapté aux parquets ou dérivés des bois intérieurs neufs ou anciens dans tous types d’essences. Formulé avec 0 % de NMP (N-Methyl Pyrrolidone) et NEP (N-Ethyl Pyrolidone), il est disponible en trois aspects  : mat, satiné et brillant. Rendement : 10 m2 /l par couche.

3e prix (ex-æquo) L’Entreprise Les créations d’Olivier pour la rénovation de la salle de spectacle de Vic-sur-Seille (57)

Les Créations d’Olivier ont été choisies pour rénover des coursives en hêtre très fréquentées d’une salle de spectacle

Après avoir travaillé avec son père pendant 15 ans, Lukas Olivier a repris l’entreprise familiale il y a sept ans et a embauché un salarié. Installée à Chicourt, la parqueterie mosellane Les Créations d’Olivier intervient aujourd’hui sur toutes les opérations sur mesure concernant le bois massif : entretien, pose, rénovation. Si l’entreprise travaille plutôt sur des chantiers privés, elle fait parfois quelques exceptions, dont la rénovation de la salle de spectacle de Vic-sur-Seille : «On m’a invité à répondre à un appel d’offres que j’ai remporté, raconte le chef d’entreprise. Il s’agissait de coursives en hêtre sur une surface de 240 m2 : une circulation de 40 m2 à l’étage, et deux fois 100 m2 (25 x 4 de large) dont les parquets existants étaient très abîmés. » Un projet d’envergure qui comportait deux contraintes majeures : composer avec les maçons qui travaillaient la pierre et avec les peintres, et intervenir au mois de janvier sur un chantier très peu chauffé qui a donné lieu à quelques soucis de dilatation ! Malgré ces écueils, le chantier s’est déroulé sans problème : « Au départ, nous avons réalisé un ponçage très fort avec un grain à 40, et nous sommes montés petit à petit jusqu’aux finitions au grain 120, poursuit Olivier Lukas. Nous avons ensuite utilisé un colmateur de fond puis vitrifié avec deux couches de vernis. Après avoir demandé conseil à un expert Plastor en décrivant précisément le projet, j’ai opté pour un vernis adapté aux forts passages, idéal pour les salles de spectacles à trafic intensif et pour les essences très dures comme le hêtre. »

Produits utilisés : Le Vitrificateur PUR-T®3 DUO (voir p 12) Le Colmateur de fond : Cette sous-couche technique acrylique pour bois intérieurs s’applique en combinaison avec les vitrificateurs en phase aqueuse PUR-T®. Mono-composant et prêt à l’emploi, il est particulièrement adapté aux salles de sport et recommandé par la FFBB (Fédération Française de Basket Ball). Il modifie la porosité du bois et comble les différences d’absorption pour permettre un niveau de protection homogène et régulier sur la surface traitée. Il possède un film non jaunissant et une formule renforcée en agents anti-UV. Égrenage facile et aspect naturel qui préserve les tons clairs. Rendement : 10 m2 /l par couche.