Happy birthday Menuiseries 21

Date:

Share post:

À l’occasion de son 20e anniversaire, la charte de qualité Menuiseries 21 a convié tous ses adhérents et partenaires en Bretagne au début de l’été pour deux journées de visites, d’échanges et de convivialité sous le signe du bois. Reportage

 

Quelques uns des nombreux participants des dernières journées techniques Menuiseries 21 dans le showroom de la CAB 56.

 

On n’a qu’une seule fois 20 ans, alors autant fêter ça en grand ! Et c’est justement pour célébrer ses deux décennies d’existence que la charte de qualité Menuiseries 21, créée en 2022 à l’initiative d’un groupe de six menuisiers de la FFB souhaitant faire reconnaître leur savoir-faire dans la fabrication de fenêtres bois sur mesure, a invité plus d’une centaine d’adhérents et partenaires à Kerjouanno, dans le golfe du Morbihan, pour un anniversaire breton légèrement arrosé ! Après un barbecue en plein air, qui s’est prolongé tard dans la nuit pour certains, les très nombreux participants étaient sur le pont le lendemain matin pour les traditionnelles visites d’entreprises locales avec une première étape chez Menuiseries Sur Mesure (MSM).

“MSM utilise principalement du chêne massif, très demandé par les ABF, et des bois exotiques dont du bossé en carrelets et du sipo en massif”

Créée par Léandre Hervieux dans les années 1930, l’entreprise s’est spécialisée au tournant des années 1960 dans la fabrication de menuiseries bois extérieures avec l’arrivée de son fils Jacques qui a agrandi l’atelier de Redon et perfectionné les méthodes de production. Rachetée par trois associés en 2018, la menuiserie dispose depuis un peu plus d’un an de nouveaux locaux à Sérent, près de Vannes, et produit des portes d’entrée, des coulissants et des fenêtres sur mesure en bois exclusivement à destination des professionnels.

Les nouveaux locaux de Menuiseries Sur Mesure près de Vannes.

 

Une menuiserie bien équipée
Avec un effectif de 23 salariés, dont 18 à l’atelier, elle réalise un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros et dispose d’une large visibilité avec un carnet de commandes bien rempli jusqu’à fin décembre ! Au niveau des essences, MSM utilise principalement du chêne massif, très demandé par les ABF, et des bois exotiques dont du bossé en carrelets et du sipo en massif. Actuellement, elle emploie de moins en moins de résineux faute de disponibilité ! Côté production, la menuiserie, qui travaille en 1/8 et produit environ 40 menuiseries par semaine, est bien équipée. Elle dispose en effet de plusieurs centres angulaires et d’un centre numérique 5 axes. Un parc de machines qui lui permet de produire toutes sortes de menuiseries sur mesure en 58 mm et 40 mm, sachant que le simple vitrage en 40 mm reste toujours demandé sur certains chantiers de rénovation. Après l’usinage et l’assemblage des ouvrants, effectué sur 3 ou 4 postes, les menuiseries passent par le flowcoat avant d’être peintes au pistolet dans toutes les teintes RAL possibles (85 % des menuiseries sont aujourd’hui finies en atelier). Place ensuite à la pose au vitrage, au siliconage et à la pose des joints, des petits bois et des quincailleries avant la palettisation et l’expédition chez les différents clients de l’entreprise.

Coopérer pour mieux acheter
Pour la deuxième visite de la journée, nous prenons la direction de Plescop pour découvrir la coopérative CAB. Membre du réseau Orcab, elle a été créé en 1998 par 36 adhérents souhaitant massifier leurs achats pour être plus performants économiquement et compte aujourd’hui 135 salariés et 430 adhérents. Elle dispose de deux ateliers de production pour l’agencement et la taille de charpentes. La coopérative CAB appartient exclusivement aux adhérents – à la fois actionnaires et clients de leur coopérative. Elle les approvisionne au quotidien grâce à 18 camions
qui sillonnent les routes du département pour les servir. Elle dispose d’un conseil d’administration, composé de 12 entreprises artisanales élu pour 4 ans et d’un président, qui valide chaque mois l’entrée de nouveaux sociétaires (entre 3 et 4 nouveaux membres) et travaille sur la stratégie de la coopérative. Sa devise ? Acheter, stocker et livrer dans tout le département, et faciliter l’activité de l’artisan sociétaire. Installée sur une surface d’environ 60 000 m2 répartie sur deux sites distincts, elle dispose d’un stock XXL notamment grâce à un stockeur automatisé couvrant tous les besoins des métiers du bois et de la couverture. Malgré une surface de stockage conséquente, elle réfléchit à son avenir et cherche à acquérir de nouveaux terrains.

La CAB 56 dispose de machine CN pour l’usinage des panneaux…

 

et pour la taille de charpentes.

 

Usinages à la demande
En plus des espaces de stockages intérieurs et extérieurs, d’un showroom Artisans Artipôle dédié à l’accueil des clients et des artisans, et d’une flotte de 18 camions pour assurer les différentes livraisons, la CAB dispose de bureaux d’études et d’outils de production (machines à commande numérique qui sont mises à la disposition de ses adhérents). Le premier, dédié à l’agencement, dispose d’un centre numérique 5 axes, d’une banc de perçage, d’une scie à pont et d’une plaqueuse de chants pour tous types de panneaux (massifs, agglomérés, en contreplaqué…). Les artisans transmettent les projets au bureau d’études et les panneaux sont ensuite usinés et emballés pour être expédiés chez les artisans. Même principe pour l’atelier dédié à la charpente qui renferme une machine de taille, un banc de coupe et une raboteuse quatre faces. L’artisan envoie son projet au bureau d’études de la coopérative et l’opérateur de taille veille au bon déroulement des opérations, avec la possibilité de traiter les bois à coeur si besoin, et de les gruter directement sur chantier… L’ensemble est un service à la demande qui apporte une vraie plus-value aux adhérents, qui ne disposent pas forcément d’outils de production dans leurs ateliers. Cela leur permet de se positionner sur des chantiers d’habitude réservés aux plus grosses structures. Après deux années de Covid avec quelques tensions sur certains approvisionnements, la coopérative tourne aujourd’hui à plein régime. Elle souhaite poursuivre son développement dans le Morbihan pour rester une coopérative de référence pour les artisans locaux.

par Adèle Cazier

 

COMMANDEZ ARTISANS&BOIS N°68 : JE COMMANDE 

 

 

 

spot_img

Related articles

Würth enrichit sa Quincaillerie

Pour répondre à l’évolution des besoins des professionnels du bâtiment, Würth France étoffe sa gamme Quincaillerie du bâtiment....

Partenariat entre Uvex et Sécurité solaire

Le programme Soleil et Santé au travail, porté par l’association Sécurité solaire, vient de gagner un soutien et...

Durieu mécène du chef-d’œuvre d’un Compagnon Charpentier

Le groupe Durieu, qui célèbre cette année son 100e anniversaire, est fier de soutenir la formation en charpenterie...

Le logement dans l’impasse

Face à la crise du logement qui s’installe dans notre pays, la FFB, la Fnaim, la FPI, le...